Photo du jour. La provocation d’une ministre israélienne d’origine marocaine à Cannes

Vêtue d’une robe très connotée politiquement, la ministre de la Culture israélienne, d’origine marocaine, Miri Regev, n’est pas passée inaperçue à Cannes.

Miri Regev, ministre israélienne de la Culture, s’est attirée les foudres des sympathisants de la cause palestinienne, alors qu’elle se trouvait sur le tapis rouge du Festival de Cannes. Vêtue d’une tenue à forte connotation politique, avec une longue jupe estampillée d’une image de la vieille ville de Jérusalem, la ministre d’origine marocaine a beaucoup fait jaser. Un look que les internautes n’ont pas manqué de détourner, en évoquant notamment les bombardements de l’armée israélienne sur la bande de Gaza.

Très critiquée dans son propre pays pour ses positions ultra-patriotiques, Miri Regev n’en renie pas pour autant ses origines marocaines. En avril dernier, une photo d’elle circulait sur les réseaux sociaux dans laquelle on la voyait porter un caftan marocain en pleine célébration de la Mimouna.