Petre Roman prochain envoyé spécial onusien au Sahara?

9103
Interview Mr. Petre Roman - Crans Montana Forum Dakhla 2018./DR

L’ancien Premier ministre de Roumanie, Petre Roman serait pressenti pour être nommé au poste vacant depuis plus d’une année d’Envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental. Pas encore actée que cette nomination contrarie Alger, considérant le Roumain comme pro-marocain.

Le nom de l’ancien ministre roumain, Petre Roman, est évoqué par plusieurs médias, annonçant que ce dernier serait le prochain envoyé spécial d’Antonio Guterres pour le Sahara, choisi par le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), António Guterres.

Encore au stade de rumeur, que les médias algériens pointent une supposée accointance entre l’ancien ministre et Rabat. «Ses prises de parole publiques témoignent clairement de son alignement en faveur des thèses coloniales marocaines», écrit El Watan, rappelant la participation à maintes reprises de Petre Roman au Forum de Crans Montana, qui se déroule à Dakhla.

Rappelons que le poste d’envoyé spécial du SG de l’Onu au Sahara est vide, depuis la démission en mai 2019 de l’Allemand Horst Köhler, qui invoquait des « raisons de santé ». Depuis, le secrétaire général de l’ONU peine à trouver un nouvel envoyé, tandis que le Conseil de sécurité a décidé durant le mois d’octobre de proroger le mandat de la Minurso jusqu’au 31 octobre 2021.