Pedro Sanchez en visite éclair au Maroc ce lundi

DR.

Désirée depuis son élection, la visite du président du gouvernement espagnol au Maroc demeurait en suspens. Finalement, Pedro Sanchez sera au royaume dès ce lundi.
Selon le quotidien espagnol El Pais, Pedro Sanchez effectuera lundi une visite éclair à Rabat (Maroc), où il sera reçu en audience par le roi Mohammed VI et s’entretiendra avec le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani. Le chef de l’exécutif espagnol sera accompagné de son ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska.
A en croire El Pais, le voyage était en suspens depuis l’investiture de Sánchez le 2 juin, et avait été retardé en raison de l’impossibilité d’avoir une audience avec le souverain marocain. Le Maroc a toujours été la destination du premier voyage international des chefs de gouvernement, dans la tradition politique espagnole. El Pais ajoute que Pedro Sánchez a pris rendez-vous avec Mohammed VI dès son élection mais il n’avait pas été possible de trouver une place dans l’agenda du roi du Maroc.
Lire aussi : Espagne: le Maroc sera le premier pays visité par Pedro Sànchez
Selon la presse espagnole, ce retard a créé une situation inconfortable pour Pedro Sanchez, qui voulait se rendre à Marrakech le 10 décembre, pour assister au sommet sur l’immigration organisé par les Nations Unies. Le président du gouvernement espagnol jugeait embarrassant de participer à un forum international sans avoir été présenté auparavant au dirigeant du pays hôte de l’événement. Cette situation a été débloquée, dimanche dernier, lorsque Mohammed VI et Pedro Sanchez se sont rencontrés à Paris lors des commémorations du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale et se sont salués pour la première fois.
Lire aussi : Migrations: Sanchez et Merkel d'accord pour soutenir le Maroc
Par ailleurs des sources gouvernementales espagnoles ont nié que le retard de la visite soit dû à de mauvaises relations bilatérales, rapporte El Pais, qui explique que les ministres espagnols ont effectué plusieurs visites au Maroc et y ont rencontrés leurs homologues. Cette visite de Sanchez sera axée sur les problématiques qui touchent l’immigration irrégulière. Jusqu’au 14 novembre, 55 949 immigrants sont arrivés en Espagne par voie maritime en 2018, contre 23 147 pour la même période l’an dernier, soit une augmentation de 142%.