La DGSN enquête sur 3 candidats aux concours de cadres communs soupçonnés d’actes de triche

1878

La brigade de la police judiciaire de Beni Mellal et de Salé a ouvert, dans la soirée du 17 décembre, des enquêtes judiciaires sous la supervision du parquet compétent, à l’encontre de trois candidats aux concours de cadres communs interministériels pour triche.

Les investigations préliminaires ont permis d’arrêter un candidat à Salé, alors que deux autres ont été appréhendés à Béni Mellal en flagrant délit de triche, pendant les examens d’accès aux rangs de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), en recourant aux nouveaux moyens de communication.

La DGSN avait organisé dimanche cinq concours pour le recrutement de 150 fonctionnaires appartenant aux cadres communs des ministères, dont 53 administrateurs 2-ème grade, 12 administrateurs 1er grade, 26 techniciens de troisième grade, outre 45 ingénieurs et 14 médecins.

Au total, 5.546 candidats ont passé ces concours dans les différentes spécialités, soit 42 dans des domaines relevant des sciences et techniques et de médecine.

La détection de ces cas de triche s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par les services de la DGSN en vue de consolider la transparence dans les concours et de donner les mêmes chances aux candidats, ainsi que de mettre fin à toutes les tentatives de triche.