Oujda: le Conseil de la ville envisage de détruire la maison de Bouteflika

10065
Crédit: DR.

Le président du Conseil communal de la ville d’Oujda, Omar Hejira, a demandé au Consul général d’Algérie l’autorisation de détruire la maison où a grandi le président algérien.
La maison qui a vu grandir Abdelaziz Bouteflika à Oujda pourrait bien être détruite prochainement. C’est le sens d’un message envoyé par le président du Conseil communal de la ville au Consul général d’Algérie pour lui demander l’autorisation d’engager cette procédure. La maison qui a vu naître Bouteflika menace ruine et est occupée par une famille, sommée de vider les lieux par une décision de justice.
Le quotidien Al Masae du mercredi 26 septembre rapporte que la demeure du chef de l’Etat algérien pourrait tomber d’un jour à l’autre et constitue une menace pour les voisins et les passants dans l’ancienne ville. Dans ces cas, la loi marocaine oblige les autorités locales à saisir le propriétaire de la maison et de l’informer de la situation de son domicile. C’est la raison pour laquelle Omar Hejira a saisi le Consul algérien.
Le but de son message est de parvenir à un accord entre la prise en charge des réparations pars la famille Bouteflika ou la destruction prise en charge par le Conseil communal. Généralement, ce sont les autorités locales qui s’en occupent mais pour éviter tout amalgame, le président du Conseil a préféré saisir le consul algérien, conclut le quotidien.