Oujda: Bouteflika n’est plus propriétaire de la maison de ses parents

130

La famille d’Abdelaziz Bouteflika a envoyé une petite délégation pour suivre les démarches administratives pour détruire la maison qui a vu grandi le président algérien.
La réunion entre le président du conseil communal de Oujda et le consul algérien, organisée depuis quelques mois au sujet de la maison de Bouteflika, a porté ses fruits. La famille du président algérien Abdelaziz Bouteflika a envoyé des représentants pour assister et suivre la démolition de la maison familiale située dans l’ancienne médina d’Oujda. L’ancienne demeure du chef de l’Etat algérien pourrait tomber d’un jour à l’autre et constitue une menace pour les voisins et les passants dans l’ancienne ville.
Selon Alyaoum24, un représentant de la famille s’est rendu à la capitale de l’Oriental et initié les procédures requises. Le consul algérien avait précédemment confirmé au président du Conseil de la ville d’Oujda qu’il allait établir les contacts pour trouver une solution à la maison menacée d’effondrement.
Lire aussi: Oujda: le Conseil de la ville envisage de détruire la maison de Bouteflika
Selon une source bien informée au conseil de la ville, le président algérien Abdelaziz Bouteflika ne figure plus parmi les héritiers et sur la liste des propriétaires de la maison. La propriété de la maison revient à ses autres frères. Le chef d’état algérien avait cédé ses parts dans la maison familiale quelques moins après son élection à la présidence de la république.