ONU: nouveau camouflet infligé à l’Algérie face au Maroc

Le Maroc a été élu mercredi soir par l’Assemblée Générale des Nations Unies au poste de Vice-Président de la 4ème Commission, en charge de la décolonisation.

Nouvelle victoire de la diplomatie marocaine sur l’Algérie après l’élection du royaume mercredi matin à la Vice-Présidence de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Le candidat marocain a été élu mercredi soir au poste de Vice-Président de la 4ème Commission, en charge de la décolonisation.

M. Yasser Halfaoui, Conseiller à la Mission Permanente du Maroc auprès des Nations Unies à New York, a obtenu 88 voix contre 58 pour la candidate algérienne.

Le choix porté sur le candidat marocain, au détriment de la diplomate algérienne, représente un vote de confiance en faveur du Maroc, confortant ainsi son rôle de premier plan, son sérieux et sa proactivité au sein des Nations Unies de manière générale, et de la 4ème Commission en particulier. La dernière élection du Maroc au bureau de cette Commission remonte à 1970.

Ce nouvelle défaite infligée à l’Algérie par l’Assemblée Générale, vient s’ajouter à une longue liste d’échecs de la diplomatie algérienne, aussi bien à l’ONU qu’à l’Union Africaine.