Nomination d’un nouvel ambassadeur marocain à Alger

1855
Mohamed Ait Ouali, nouvel ambassadeur du Maroc à Alger. DR

Lors du conseil des ministres tenu hier, plusieurs ambassadeurs ont été nommés par le roi Mohammed VI, dont Mohamed Ait Ouali, nouvel ambassadeur du Maroc en Algérie. 

Mohamed Ait Ouali a été nommé lundi 6 juillet nouvel ambassadeur du Maroc en Algérie par le roi Mohammed VI, à l’occasion de la réunion du conseil des ministres. Il succède ainsi à Lahcen Abdelkhalek. Cette décision s’inscrit dans un contexte de tensions politiques entre les deux Etats frontaliers.

En effet, le 13 mai dernier, une vidéo massivement partagée montrait le consul du Maroc, Boutaher Aherdane, à Oran en train de parler à des compatriotes qui protestaient contre les difficultés rencontrées pour rentrer dans leur pays en raison de la fermeture des frontières provoquée par la pandémie de Covid-19.

Le diplomate tentait d’expliquer les obstacles rencontrés et on l’entendait conclure distinctement: «Nous sommes dans un pays ennemi, je vous le dis franchement».

 

Lire aussi : Vidéo du consul marocain à Oran: l’Algérie convoque l’ambassadeur du Maroc

 

Le diplomate marocain, qui aurait quitté l’Algérie le 4 juin, était accusé par les autorités algériennes d’avoir «dépassé toutes les limites de la convenance» et d’être un agent du renseignement marocain, ce que Rabat nie.

«Nous souhaitons le plus grand bonheur et tout le développement au peuple marocain frère. Nous n’avons aucun problème avec les Marocains. Il semble que ce sont les frères marocains qui ont problème avec nous», a déclaré le président algérien Abdelamdjid Tebboune dans un entretien à France 24.

«Nous n’avons aucun problème avec le peuple marocain, ni avec le roi du Maroc», a-t-il ensuite assuré.