Neuf hauts responsables portuaires devant la justice

à 8:49

Neuf grands responsables portuaires de différents ports du royaume ont été présentés devant le parquet financier de Rabat. Ils sont accusés de dilapidation de l’argent public et falsification des documents officiels.

Après la fin de l’enquête préliminaire diligentée par le juge d’instruction, neuf grands responsables dans différents ports du Maroc ont été déférés devant la Cour de première instance de Rabat, rapporte Assabah dans la une de son édition du jeudi 9 mai 2019. D’après la même source, il s’agit du président de la salle des opérations maritime du port de Tanger, du président du comité du commerce maritime du même port, le président du service du commerce maritime à la délégation régionale de Tanger et celui de la ville de Tétouane.

D’après Assabah, la brigade nationale de police judiciaire a ouvert une enquête à la demande du procureur du roi auprès de la Cour d’appel de Rabat suite à une plainte du ministre du Transport et de la logistique. Aziz Rabbah a transféré les doléances de l’association marocaine des capitaines céphalopodes qui dénonçait la corruption et le trafic d’influence exercée par les responsables du port de Tanger en avançant des preuves matérielles à l’appui.

Lire aussi: Tanger Med: Mise en échec d'une tentative de trafic de drogues

Les responsables du port de Tanger sont accusés d’avoir accordé des contrats à des entreprises appartenant à leurs amis sans passer par des appels d’offres, avec des marges de profit plus qu’avantageuses. L’un des contrats signés par les entreprises appartenant à d’anciens capitaines de bateau concerne la réparation des navires de pêches et l’aménagement de certains dépôts et quais du port.