Nasser Zefzafi écrit une lettre et clame son innocence

255
Crédit DR

Le leader du mouvement contestataire rifain, détenu depuis le 29 mai dernier, a écrit une lettre rendue publique ce mercredi par son avocat, dans laquelle il salue ses partisans tout en clamant son innocence.

Signée de son numéro de matricule, «prisonnier numéro: 74823», Nasser Zefzafi a écrit une lettre que son avocat, Mohamed Ziane, a rendue publique ce mercredi sur son site internet. Le chef de file des manifestants du Hirak y a tenu à saluer ses partisans et ses proches, tout en rendant hommage à ceux qui poursuivent le mouvement social « par fidélité à notre aïeul l’émir Mohammed Ben Abdelkrim El Khattabi, que la bénédiction de Dieu soit sur lui», a-t-il écrit dans une lettre manuscrite de cinq pages.

Tout en remerciant ses partisans pour leur « militantisme civilisé qui se poursuit depuis plus de 7 mois, à travers lequel ils ont démontré leur patriotisme sincère », Nasser Zefzafi a insisté sur innocence, et celle de l’ensemble des détenus du Hirak. «Je vous renouvelle l’assurance de notre innocence de toutes les accusations colportées à notre encontre. Des accusations qui ne sont que fabrication et machination, dont l’objectif désespéré est de taire la voix de la liberté qui a surgi depuis la mort du martyr Mohsine Fikri», a-t-il assuré.

Dans cette lettre parsemée de versets coraniques et d’envolées lyriques, le leader du mouvement social a également appelé ses compagnons au respect du caractère pacifique du mouvement. « Je vous renouvelle mon conseil de pacifisme. Rien d’autre que le pacifisme comme seul manière pour nos revendications d’obtenir gain de cause. Je vous conseille de rejeter la violence, l’extrémisme et de ne pas vous écarter de nos revendications légitimes », a-t-il martelé.