Des narcotrafiquants envoient près de 400 millions d’euros au Maroc

Crédit: DR

Les autorités françaises ont démantelé un réseau de trafic de drogue et de blanchiment d’argent qui a vu transiter environ 400 millions d’euros entre l’Europe et le Maroc.

Un homme de 31 ans et un complice ont été écroués, vendredi dernier à Paris, dans le cadre de cette affaire. Le suspect principal a été pris en flagrant délit le mardi d’avant au petit matin, à Sartrouville (banlieue nord-ouest de Paris), lorsqu’il était sur le point de récupérer 330 kg de résine de cannabis cachés dans un box, précise Le Parisien. Selon les gendarmes, la drogue était destinée à alimenter les quartiers sensibles de la région parisienne.

Les autorités ont également interpellé et placé le propriétaire du box et la belle-sœur du trafiquant en garde à vue. Les perquisitions ont permis de saisir «70 kg de cannabis supplémentaires, 700 g de cocaïne, 725 g de MDMA, 300.000 euros, trois pistolets et plusieurs boîtes de munitions, ainsi que six voitures.

C’est en 2015 que les autorités françaises ont eu vent de cette affaire, après l’interception fortuite dans le Vaucluse (sud-est) d’un véhicule transportant 298.000 euros en petites coupures. Depuis lors, un dispositif a été mis en place pour surveiller et analyser le système de transfert d’argent. On a ainsi découvert que les dépôts et retraits étaient effectués dans une épicerie.

Deux vagues d’arrestations ont eu lieu avant celle de la semaine dernière. La première, survenue en novembre 2016, a vu l’interpellation de 52 suspects au Maroc, en France, aux Pays-Bas et en Belgique, tandis que la seconde s’est soldée par l’arrestation de huit nouveaux suspects entre mai et septembre derniers.