Vidéo. Nabil Benabdallah compare la campagne de boycott aux hiraks du Rif et de Jerada

4171

Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Nabil Benabdalla, a déclaré que la campagne de boycott qui vise certaines marques marocaines est une expression spontanée, comme ce qui s’est passé dans les manifestations d’Al Hoceima, Jerada et Zagoura.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=34&v=0Oj69OaOCew
Le secrétaire général du PPS a exprimé son soutien à la campagne du boycott en expliquant que les citoyens y ont recours parce qu’ils souffrent du coût de la vie, des problèmes de la vie quotidienne et des problèmes de justice sociale. «Nous n’avons pas suffisamment travaillé pour répondre à ces demandes et les gens ont donc un besoin urgent de dignité et de respect. Ils réclament de meilleures conditions de vie, de la transparence et une véritable démocratie», assure le secrétaire général du parti d’Ali Yaâta.
Lire aussi: Diapo. Des stars marocaines se solidarisent avec la campagne de boycott
A l’instar de Benabdellah, plusieurs hommes politiques ont réagi à l’appel au boycott qui vise trois marques marocaines de grande consommation (Centrale Danone, Sidi Ali et Afriquia). Et les avis sont partagés, entre ceux qui réprouvent cette action (Aziz Akhannouch, Mohamed Boussaïd) et ceux qui adoptent une position de neutralité, voire de compréhension des revendications des boycotteurs (Mohamed Yatim, Nizar Baraka).