Un musicien américain meurt en faisant du surf au Maroc

Mike Lee. Crédit: Standard Times

Âgé de 39 ans, Mike Lee effectuait un périple de surf au Portugal, en Espagne, et au Maroc ce mois-ci.
Quel choc cela a dû être pour Kathy et Christopher Lee lorsqu’ils ont été contactés la semaine dernière par l’ambassade américaine au Maroc pour leur annoncer que leur fils Mike était porté disparu après un accident de surf sur la côte marocaine. Âgé de 39 ans, il effectuait un périple de surf au Portugal, en Espagne, et au Maroc ce mois-ci. Et lundi dernier, leurs derniers espoirs ont été brisés: «On nous a recontactés pour nous dire que deux surfeurs ont vu Mike disparaître dans la mer et ne plus revenir à la surface», a confié la mère du défunt au Times Standard.
Aventurier et homme de plusieurs passions, Mike Lee était un musicien connu de la scène hip-hop locale grâce à ses talents de violoncelliste et de guitariste acoustique. Diplômé de l’Université d’État de Humboldt en 2001, où il a étudié la musique et les arts de la scène, il a joué au sein de plusieurs bands dans la région. «Mike était vraiment la colle qui maintenait la scène hip-hop du [comté de] Humboldt, car il se dévouait dans chaque note qu’il jouait», se souvient Brian Swislow, ami de longue date du disparu.
Mike Lee laisse derrière lui ses parents Kathy et Christopher, ses sœurs Madeleine et Mary Beth, et son frère David. Un service funèbre est prévu en son honneur le 13 février à Arcata, sa ville natale.