Le Mouvement Populaire a tenu son congrès régional à Sefrou

257
Image d'archive

Le Mouvement Populaire (MP) a tenu, samedi 17 mars à Sefrou, son congrès régional, avec la participation de nombreux militants issus des différentes préfectures et provinces de la région Fès-Meknès.
Ce congrès intervient dans le cadre des rencontres régionales programmées par le Parti de l’Epi en perspective du 13e congrès national, prévu en septembre prochain.
Pour le secrétaire général du parti, Mohand Laenser, ce congrès régional est le couronnement d’une série de rencontres tenues dans diverses provinces. Une telle initiative s’inscrit non seulement dans le cadre des préparatifs des prochaines échéances, mais aussi dans le cadre de l’application des orientations royales, particulièrement en ce qui concerne le nouveau modèle de développement, la régionalisation avancée et l’amélioration des conditions de vie des populations du monde rural, a-t-il précisé à la MAP.
Le SG du MP, qui a rappelé que le monde rural figure à la tête des priorités de sa formation, a plaidé pour l’implication des citoyens dans la gestion de la chose locale et des jeunes et femmes dans l’action politique et partisane, outre la préservation de l’identité nationale, la promotion de la culture amazighe et le renforcement du Grand Maghreb.
Laenser a, par la même occasion, mis en valeur les projets initiés par le Conseil de la région Fès-Meknès durant les années 2016 et 2017, à travers la réalisation de 167 projets d’un coût global d’un milliard de DH dans les secteurs des routes, de l’eau, de l’électricité, de la santé et de l’enseignement, notant que la Région a réservé durant la même période quelque 70 millions de DH à l’appui des collectivités territoriales, afin de monter des projets sociaux et sportifs.
Le SG du MP a appelé, dans ce cadre, les militants du Parti à promouvoir la communication et la politique de proximité, en étant toujours à l’écoute des citoyens.