Mohammed VI lance les travaux de construction d'un centre de soins de santé primaires à Ain Chock

835

Le roi Mohammed VI a lancé aujourd’hui les travaux de construction d’un centre de soins de santé primaire à Ain Chock. Le coût de ce centre est de 6millions de dirhams.
Le roi Mohammed VI a procédé aujourd’hui à l’arrondissement Ain Chock à Casablanca, au lancement des travaux de construction d’un centre de soins de santé primaires. Ce centre sera réalisé par la fondation Mohammed V pour la solidarité pour un coût global de 6 millions de dirhams.
Faisant partie intégrante du programme socio-médical de proximité pour la région de Casablanca-Settat 2016-2020, ce centre vise à favoriser l’accès des personnes démunies à des prestations sanitaires de proximité et de qualité, à accélérer les interventions en cas d’urgence médicale, et à lutter contre l’irrégularité du suivi médical périodique qui pourrait aggraver les cas des personnes souffrant de maladies chroniques.
L’établissement médical entre dans le cadre d’un programme d’action mené par la fondation Mohammed V pour la solidarité. Il est destiné à soutenir le secteur médical national par le biais de programmes de proximité qui viennent conforter l’offre existante et de mécanismes novateurs qui s’adressent aux personnes en situation de précarité. Le deuxième du genre à être réalisé par la Fondation au niveau de la ville de Casablanca, après celui inauguré par le roi en juin 2017 au niveau de l’arrondissement Sidi Othmane, le centre de soins de santé primaires d’Ain Chock desservira une population de plus de 70.000 habitants issus des milieux défavorisés.
Cet établissement sanitaire de niveau 2 sera réalisé dans un délai de 12 mois sur un terrain de 739 m2 et mettra à la disposition de la population locale des services de proximité de prise en charge des situations d’urgence, des pathologies chroniques, et de soins curatifs et préventifs. Les bénéficiaires auront ainsi accès à une offre de soins multidisciplinaire intégrée, couvrant le traitement des maladies chroniques ainsi que la santé de la mère et de l’enfant.
Il disposera, à cet effet, de salles de consultations (médecine générale, cardiologie, néphrologie, endocrinologie, ophtalmologie, santé mère-enfant), de soins d’urgence, de soins bucco-dentaires, de vaccination, d’un espace d’éducation nutritionnelle, d’un hôpital de jour, et d’un laboratoire.