Le ministère du Transport annonce la fin des pare-buffles

6488

Le ministère du Transport a annoncé, le 15 décembre, la fin des pare-buffles sur les véhicules du royaume. Ces derniers ne seront plus éligibles lors des visites techniques et seront même sanctionnés lors des contrôles routiers.

En plus des pare-buffles arrière, frontaux et latéraux, l’interdiction du ministère concerne aussi les vitres teintées ainsi que toute modification apportée au véhicule de base. Selon l’Economiste dans son édition du 18 décembre, cette interdiction a pour but de protéger les différentes parties prenantes, notamment les automobilistes, piétons et motocyclistes en cas d’accident.

Toutefois, il est à noter que les propriétaires de véhicules modifiés ne pourront pas réinstaller ces équipements une fois la visite technique effectuée. En effet, ils seront pénalisés dans le cas où le procès-verbal de la visite technique n’est pas conforme à l’état du véhicule.

Par ailleurs, la circulaire du ministère concerne aussi l’état des ceintures de sécurité ainsi que les pneus des véhicules lors des visites techniques, mais aussi les réservoirs supplémentaires rajouter sur les camions ainsi que les modifications physiques sur les triporteurs.