Ministère de la Santé: Doukkali fait le ménage et remplace douze cadres

4233

Le scandale qui avait secoué l’été dernier le ministère de la Santé continue à faire des vagues. Après le limogeage du directeur du Médicament et de la pharmacie, Omar Bouazza, et cinq autres cadres, le ministre de la Santé Anas Doukkali a annoncé l’appel à candidatures pour douze autres postes.
Un appel à candidatures à douze postes de directeurs de la santé dans différentes régions du royaume, vient d’être lancé par le ministre de tutelle, Anas Doukkali.
Cette décision fait suite au scandale de la grosse opération d’acquisition de médicaments et d’équipements médicaux pour une valeur de 500 millions de dirhams, qui a éclaté au grand jour en juin dernier. L’affaire qui a été exposée à la Cour des comptes et à l’Inspection générale des finances, avait coûté les postes à six hauts cadres du ministère de la Santé.
Cet appel à candidatures intervient en application de la loi qui engage le ministère à ouvrir des candidatures aux postes de hauts cadres, ainsi que la campagne de requalification et de redéploiement des cadres de la santé, rapporte le quotidien Al Al Massae dans sa livraison du samedi 7 juillet.
Le ministère de la Santé a ainsi annoncé l’ouverture des candidatures sur son site gouvernemental réservé aux emplois publics aux postes suivants: directeur de l’Institut Pasteur, directeur du médicament et de la pharmacie, directeur de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, directeur des hôpitaux et des soins mobiles et directeur des ressources humaines.