Migration clandestine: après le drame de Zenata, la DST met fin à une opération à Salé

La police judiciaire de salé, en coordination avec les éléments de la direction générale de la surveillance du territoire, a avorté une opération de migration clandestine, ce mercredi matin. 

Une opération de migration clandestine vers l’Espagne a été avortée ce mercredi matin dans la ville de Salé. 

Selon la direction générale de la sûreté nationale, les investigations ont abouti à l’arrestation de cinq personnes pour leur présumée implication dans l’organisation de cette opération. 22 candidats ont également été arrêtés.  

Les éléments de la police judiciaire de Salé ont également saisi un ensemble d’équipements suspectés d’être liés à ces activités criminelles. Il s’agit de 21 de plusieurs gilets de sauvetage, d’importantes quantités de carburants, des lampes pour éclairage nocturne, ainsi que des armes blanches.

 

Lire aussi: Diapo-vidéo. Drame de Zenata: les dessous d'une tragédie 

 

Rappelons qu’une tragédie a eu lieu en septembre dernier à Zenata, entre les villes de Casablanca et Mohammédia, avait couté la vie à 21 candidats à la migration clandestine.