Meurtre des touristes scandinaves: le BCIJ arrête 9 présumés terroristes

39

Le Bureau central d’investigations judiciaire (BCIJ) a procédé à l’arrestation de 9 personnes pour leur lien présumé avec l’assassinat des deux touristes scandinaves.
Les 20 et 21 décembre, le Bureau central des investigations judiciaires, relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire, est parvenu à arrêter neuf personnes dans les villes de Marrakech, Essaouira, Sidi Bennour, Tanger et Ashtouka Ait Baha, soupçonnées de liens avec le meurtre odieux des deux terroristes scandinaves.
Dans un communiqué de presse, le BCIJ explique que l’arrestation des neuf suspects «intervient dans le cadre des enquêtes approfondies menées par le Bureau central de recherches judiciaires sous le contrôle du parquet compétent». Le but est de découvrir toutes les circonstances dans lesquelles cet acte criminel a été commis et d’identifier les motivations des terroriste ayant exécuté froidement les deux touristes.
La perquisition a abouti à la saisie d’un fusil de chasse sans licence, des armes blanches, de lampes de poche, d’un télescope, d’un gilet et de jumelles militaires, ainsi que d’une quantité de matériaux suspects potentiellement utilisés dans la fabrication et la préparation d’explosifs. «Ces outils seront soumis à une expertise scientifique nécessaire», conclut le communiqué.