Medi1TV sanctionne son rédacteur en chef du JT pour une mauvaise traduction

Dans un communiqué de la chaîne de télévision, Medi1 revient sur l’incident du journal télévisé de 9h30 le lundi 16 avril qui a entrainé « la suspension des fonctions du Rédacteur en chef du JT de la matinée en attendant les conclusions finales de l’investigation enclenchée, suite à une erreur éditoriale qui s’est produite sur notre antenne ».
Rappel des faits, le JT du matin revenait sur les derniers événements au Sahara, afin d’étayer le reportage, la chaîne a interviewé David Pollock, un expert américain et chercheur au Washington Institute for Near East Policyle Sahara. Celui-ci a expliqué que « l’incursion des éléments du Polisario dans la zone tampon est une violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu », alors que sur le fil d’information était inscrit l’incursion du Maroc dans la zone tampon est une violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu.
Le communiqué explique que « Les téléspectateurs ont remarqué une erreur dans la phrase explicative qui accompagnait cette déclaration ». En effet, sur le fil d’information on pouvait lire: « Le contenu audible en anglais était pourtant clair et sans ambiguïté »

Medi1 TV assure l’ouverture d’une enquête afin de connaître les tenants et aboutissants de cette « erreur inacceptable » «une erreur que la chaine, consciente de la place extrêmement importante qu’occupe l’intégrité territoriale dans le cœur de tous les Marocains, déplore fortement et n’hésite pas à s’en excuser».