«Matpartagich», la page qui traque les «fake news» sur les réseaux sociaux

361

Les « fake news » et les rumeurs prennent de plus en plus une place importante dans le nombre d’informations relayées sur les réseaux sociaux. Une page sur Facebook «Matpartagich» s’est donnée pour mission de les traquer.

 «Mapartagich» (ndlr, ne partage pas) est une page sur Facebook fondée en mars dernier qui incite les internautes à ne pas partager les informations erronées afin de combattre les rumeurs et les Fake news. La page est suivie actuellement par plus de 10 000 personnes.

La tâche que s’est donnée cette page se résume à la vérification et le recoupement des informations relayées sur les réseaux sociaux. Que ce soit les enseignants contractuels ou les autres pages, tout est passé au crible pour démêler le vrai du faux.

نحترم حق الأساتذة المتعاقدين في الدفاع عن مصالحهم بعيدا عن الإشاعة..#ماتبارطاجيش#Matpartagich

Publiée par ‎ماتبارطاجيش – Matpartagich‎ sur Jeudi 25 avril 2019

Parmi les publications qui ont fait connaître cette page, une photo d’une femme SDF jouant avec son fils qui aurait été prise au Maroc et certains se sont lancés dans une collecte de fonds pour venir en aide à ladite femme. Après vérification, Matpartagich nous apprends qu’il s’agit d’une photo prise au Philippines, non au royaume.

#ماتبارطاجيش#Matpartagich

Publiée par ‎ماتبارطاجيش – Matpartagich‎ sur Lundi 22 avril 2019

La page ne se contente pas de recouper les informations relatives au Maroc mais aussi au niveau mondial, notamment une fake news assurant que le gouvernement allemand exonère les restaurants et les marchés musulmans des impôts durant le mois de ramadan. Preuve à l’appui, les administrateurs démontrent qu’il s’agit d’une fausse information qui refait surface à l’approche du mois sacré.

#ماتبارطاجيش#Matpartagich

Publiée par ‎ماتبارطاجيش – Matpartagich‎ sur Mercredi 24 avril 2019