Massacre des tourterelles: un responsable de la région Marrakech-Safi démis de ses fonctions

à 12:55

Le massacre qui s'est produit à Marrakech, il y'a quelques semaines, de 1.500 oiseaux chassés par des touristes khalijis fait tomber des têtes. Les services régionaux des eaux et des forêts ont congédié le directeur régional de la région Marrakech-Safi ainsi que le président de l'unité de supervision de la faune au Grand Atlas.

Après une enquêté menée par le haut commissariat des eaux et forêts sur le "massacre écologique" commis par des touristes khalijis qui ont chassé 1.500 oiseaux, les services régionaux des eaux et forêts ont congédié le président de la région Marrakech Asfi. Le président de l'unité de supervision de la faune au Grand Atlas a été également déchu des ses fonctions, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition parue ce lundi 02 septembre.

La même source précise que cette procédure a été prise après que le Ministère de l'Agriculture et de la Pèche maritime s'est assuré de l'illégalité de l'opération de chasse faite par ces touristes. En effet les responsables de ce "crime écologique" ont effectué une opération de chasse qui a atteint les 3 fois ce qui dépasse le quota réglementaire.

Rappelons que le département des eaux et forêts a confirmé dans un communiqué "la véracité des photos et vidéos", relayée sur les réseaux sociaux. "La commission d’enquête a identifié les lieux où l’acte de braconnage de tourterelles a été perpétré. Il s’agit d’un lot amodié à une société de chasse touristique qui a organisé la partie de chasse en question", poursuit le communiqué, qui ajoute que la "commission a relevé un certain nombre de défaillances liées au non-respect du contrat d’amodiation".