Marrakech: un gendarme condamné à un an de prison ferme pour complicité de trafic de drogue

3022

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech a condamné, hier mercredi, un élément de la Gendarmerie royale au grade d’adjudant à un an de prison ferme pour avoir concilié un document qui aurait facilité l’investigation dans une affaire de trafic de drogues.
L’accusé aurait entravé le cour normal d’un procès, à travers la conciliation d’un document qui aurait permis de mettre la main sur des trafiquants de drogues, rapporte le site Hespress.
Le mis en cause a également été accusé de divulgation de secret professionnel, corruption, insultes proférées à l’égard d’un agent de la fonction publique pendant l’exercice de ses fonctions, la complicité dans des crimes, et la participation dans des délits de trafic de drogues.
La Cour d’appel de Marrakech a par ailleurs acquitté quatre gendarmes, dont le chef du centre judiciaire de la ville. Les autres accusés, dont six gendarmes et un agent de police, ont été condamnés pour des délits de corruption et de divulgation du secret professionnel.
Les investigations faites par le juge d’instruction près la Cour d’appel de Marrakech ont permis de déceler un rapport entre le trafiquant de drogues connu sous le nom de « Chrif », actif dans la région d’oulad Hassoun dans les environs de Marrakech et un groupe de gendarmes qui auraient facilité le trafic de drogues dans la région contre des sommes d’argent allant de 500 à 700 dirhams.