Marrakech: ouverture d’une enquête à l’encontre de deux policiers soupçonnés de vol et d’extorsion

1793

Le service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Marrakech a ouvert une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, à l’encontre de deux agents de police exerçant au sein d’un groupe mobile chargé du maintien de l’ordre, soupçonnés d’être impliqués dans une affaire de vol et d’extorsion.

Les deux gardiens de la paix ont été interpellés dans le cadre d’une enquête menée par le service de la police judiciaire de la wilaya de Marrakech au sujet d’une plainte pour vol déposée par un citoyen étranger, propriétaire d’une maison d’hôtes, et d’une autre plainte pour extorsion déposée par trois jeunes filles, indique mercredi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

D’après les premières données, les deux suspects auraient commis ces actes criminels en dehors des heures légales de travail en exploitant illégalement leur qualité de fonctionnaires de police, selon la même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.