Marrakech: la police enquête après la disparition de 28 demandes de passeport

79

Les services de la police et des agents de renseignement enquêtent sur la disparition de 28 demandes de passeport de l’arrondissement du quartier d’Azli dans la ville ocre.

L’annexe administrative d’Azli relevant de la préfecture de Marrakech a connu la disparition des dossiers de demande de passeports déposées par 28 citoyens, rapporte Al Massae dans son édition du vendredi 25 janvier 2019. D’après la même source, les services de police et des renseignements enquêtent sur cette affaire et ont interrogé les fonctionnaires et responsables de l’annexe administrative.

A en croire le quotidien, la police enquête toujours avec la responsable du service des passeports dans l’annexe d’Azli ainsi que la fonctionnaire qui opère dans ce service. Elles ont été placées en garde à vue pour approfondir l’enquête menée par les éléments de la police judiciaire. Après la disparition des documents, le caïd de l’arrondissement a demandé aux citoyens ayant perdu leur documents de refaire leurs dossiers et de repayer le prix du timbre (500 dirhams). Chose qu’ont refusé les concernés par la perte des documents.

Lire aussi: Lancement du timbre passeport électronique à partir du 1er janvier 2019

L’association marocaine des droits de l’homme (AMDH) a accusé les responsables de l’annexe administrative «d’arnaquer et extorquer les citoyens en leur demandant de payer deux fois le coût du passeport». La section de Marrakech de l’association dénonce «l’absence totale du devoir de responsabilité et de la conscience professionnelle des fonctionnaires en question lors du traitement des dossiers des citoyens».