Marrakech: création d’une plateforme numérique dédiée à la prise en charge des femmes victimes de violence

Image d'illustration. Crédit: DR.

La Commission régionale de prise en charge des femmes victimes de violence dans la circonscription de la Cour d’appel de Marrakech procédera lundi prochain, au lancement d’une plateforme électronique dédiée à la prise en charge des femmes victimes de violence et à la réception de leurs plaintes.

Accessible via le lien ( www.himaya.ma ), cette plateforme vise à permettre aux femmes victimes de violence de déposer et suivre leurs plaintes, de manière à leur éviter les déplacements vers le siège de la Cour d’appel à Marrakech.

Le président de la Commission régionale de prise en charge des femmes victimes de violence de la circonscription de la Cour d’appel de Marrakech, Moulay Hassan Souidi, a relevé que cette plateforme permettra de traiter de façon urgente les affaires des enfants et femmes victimes de violence basée sur le genre.

Dans une déclaration à la MAP, M. Souidi a indiqué que cette plateforme régionale, première du genre, a été créée en collaboration avec les associations de la société civile, émettant le vœu de voir cette initiative s’ériger en modèle pour les autres commissions au niveau national.

Dans une déclaration similaire, la présidente de l’Association Anaouat pour femmes et enfants à Chichaoua, Mme Amina Byouz, a souligné que ce site électronique représente un mécanisme innovant visant à fournir la protection aux femmes victimes de violence et à rapprocher les services aux femmes issues de milieux vulnérables.

Et de faire savoir que cette plateforme, qui a été conçue de manière à faciliter toutes les procédures de dépôt et de suivi des plaintes, donnera accès à plusieurs services, tels que l’hébergement et ce, en collaboration avec les partenaires, dont l’Entraide Nationale et les centres de protection des enfants.

La plateforme électronique comporte un formulaire pour la formulation des plaintes à distance, qui peut être rempli et envoyé par voie électronique au Parquet général, qui prendra toutes les mesures légales qui s’imposent.

 

Lire aussi: Marrakech: lancement d’un projet contre les violences à l’égard des femmes dans les espaces publics

 

Elle comprend également des données relatives aux numéros de téléphone, fax et adresse électronique de tous les membres de la Commission régionale de prise en charge des femmes victimes de la violence relevant de la Cour d’appel de Marrakech.

L’annonce de la création de cette plateforme intervient en marge d’une rencontre régionale organisée par la Commission régionale de prise en charge des femmes victimes de violence, en partenariat avec l’Association Anaouat pour femmes et enfants à Chichaoua sous le thème « la numérisation du Parquet général et les associations de la société civile …Quelle protection des femmes victimes de violence ? ».

Cette rencontre a été marquée par la signature d’une convention de partenariat entre la Commission régionale de prise en charge des femmes victimes de violence de la circonscription de la Cour d’appel de Marrakech et plusieurs associations de la société civile visant à renforcer les capacités des acteurs associatifs dans le domaine de la lutte contre la violence contre les femmes, et à appuyer les efforts de la Commission régionale dans le domaine de la protection des femmes victimes de violence.