Maroc’n’roll: la playlist nostalgie du rock casablancais des années 70

416

Après la fin du protectorat Français, le Maroc indépendant fourmille de créativité. L’ambiance est cosmopolite avec les Européens restés sur place comme les Français, les Espagnols ou encore les Italiens. A Casablanca, capitale économique du pays, l’ambiance est bon enfant : piscines, dancings et surprises parties sont au programme de la jeunesse casablancaise.

Lisez la suite sur Plurielle.ma