Des Marocains de Daech s’emparent d’une ville aux Philippines

256

Des combattants marocains affiliés au groupe jihadiste Daech ont pris le contrôle de la ville de Marawi aux Philippines.

Le 23 mai dernier, Daech a envahi la ville de Marawi en Philippines. Bien que le pays soit en grande partie chrétien, Marawi City est majoritairement musulmane.

Selon les autorités locales, des jihadistes marocains ont profité d’un rassemblement annuel des groupes de prédication pour s’infiltrer dans cette ville de 200.000 habitants. Ils en ont profité pour stocker des armes et des aliments dans des mosquées, des tunnels et des sous-sols pour se préparer à un long combat.

Hormis les Marocains, d’autres combattants du mouvement jihadiste viennent d’Indonésie, de Malaisie, d’Inde, d’Arabie Saoudite et de Tchétchénie. Leur objectif: faire en sorte que la ville de Marawi rejoigne le califat de l’État islamique.

Le président philippin Rodrigo Duterte a annoncé avoir instauré la loi martiale à Mindana, l’armée assurant de fait le maintien de l’ordre à la place de la police. Ernesto Abella, porte-parole du président, a précisé que la mesure allait durer 60 jours et concernait toute la région de Mindanao.

Les Marocains de Daech
Lors de son passage au parlement, le ministre de l’Intérieur marocain El Ouafi Laftit a dressé le bilan de la présence marocaine chez Daech. 864 Marocains combattent sous le drapeau de l’Etat Islamique en Syrie et en Iraq. Le nombre de femmes ayant rejoint le groupe islamiste a atteint 284, tandis que les enfants sont au nombre de 333.

Laftit avait enfin révélé qu’en 2016, 498 Marocains avaient péri dans des combats en Syrie et 69 en Iraq.