Le Maroc est-il en froid avec le Qatar?

37399
Mohamed Ben Salmane (à gauche), Mohammed VI (centre), Cheikh Tamim (à droite). Crédit: DR.

Un étonnant billet publié chez nos confrères d’Al Ahdath Al Maghirbiya évoque un refroidissement des relations entre le Maroc et le Qatar. Les détails.
A quoi joue le Qatar ? C’est en substance la question que se pose le quotidien Al Ahdath Al Maghribiya, souvent bien informé, dans un billet au vitriol publié sur sa une. Nos confrères arabophones révèlent ainsi que le président de la RASD, Brahim Ghali, a récemment effectué un voyage en Zambie à bord de la compagnie Qatar airways. Plus grave, des documents internes au Polisario, auxquels Al Ahdath a eu accès, prouveraient l’existence de négociations entre Qatariens et membres du Polisario par rapporte aux «ressources animalières» du front séparatiste. Les Qatariens cherchent-ils donc à s’approvisionner en bétail de chez le Polisario?
Nos confrères arabophones vont plus loin et parlent de faits de corruption. Des cadres de l’armée séparatiste ainsi que des «fonctionnaires» du dénommé ministère des Eaux et Forêts du Polisario auraient ainsi touché des pots-de-vin de la part d’officiels qatariens. Toutes ces informations auraient été prises très au sérieux à Rabat, indique Al Ahdath, qui ajoute que ces information ont «surpris et mis en colère les responsables marocains».
Al Ahdath a par la suite sous-entendu que le Maroc déplore une certaine ingratitude des Qataris, après la position de neutralité «courageuse» adoptée par le royaume dans le conflit qui oppose le Qatar à ses voisins du Golfe.
Pas plus tard qu’hier soir, un selfie aux relents très politiques a été publié dans le compte Twitter du premier ministre libanais Saad Hariri, où on y voit ce dernier attablé dans ce qui s’apparente à un restaurant parisien, aux côtés de Mohammed VI et de Mohammed Ben Salmane, prince héritier d’Arabie saoudite. Faut-il y voire un signe de rapprochement, voire d’alignement, du Maroc sur les Saoudiens au détriment de sa position de neutralité adoptée jusqu’ici? On en saura sans-doute un peu plus dans les jours à venir.