Maroc: des accords bilatéraux signés avec le Togo et la Suisse

876

En marge de la cinquième Conférence du Dialogue euro-africain sur la migration et le développement qu’abrite Marrakech les 1er et 2 mai , le Maroc a signé  deux accords bilatéraux avec le Togo et la Suisse, visant à favoriser la mobilité diplomatique.

Signé par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, et le ministre togolais des Affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, Robert Dussey, le premier accord vise l’exemption du visa pour les détenteurs de passeports diplomatique, de service ou spécial.

Dans une déclaration à la presse, Dussey a met en relief les portées de cette convention, invitant les hommes d’affaires marocains à investir davantage dans son pays.
Le deuxième accord, signé par Bourita et le Secrétaire d’Etat suisse au sein du département fédéral de justice et de police, Mario Gattiker, porte, quant à lui, sur la suppression réciproque de l’obligation du visa pour les titulaires d’un passeport diplomatique, spécial ou de service.
Cette rencontre de haut niveau, aussi dite « Processus de Rabat », est marquée par la présence de ministres des affaires étrangères, de l’intérieur, de la sécurité ou de la migration d’une soixantaine de pays, ainsi que de représentants d’organismes onusiens, de diplomates internationaux et de partenaires du dialogue euro-africain sur la migration et le développement. Elle sera sanctionnée par l’adoption de la Déclaration de Marrakech et du Plan d’action de Marrakech.