Malgré les tensions avec le Maroc, le Sahara demeure « une ligne rouge » pour l’Arabie Saoudite

7766
DR.

L’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Maroc, Abdellah Ben Saad Al Ghariri a réitéré, lundi à Rabat, le soutien permanent de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc, qui constitue une « ligne rouge » et une constante de sa politique extérieure.

Lors d’entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, Al Ghariri a mis l’accent sur la solidité des relations entre les dirigeants et les peuples des deux pays frères, les qualifiant de « stratégiques et profondément enracinées ». De même, le diplomate a salué le progrès que connait le Maroc ces dernières années, sous la conduite du roi Mohammed VI, mettant en exergue le développement urbain et les chantiers réalisés dans le domaine des infrastructures et des transports, en particulier.

Ces déclarations de l’Ambassadeur de Riyad à Rabat interviennent dans un contexte de tensions diplomatiques entre les deux pays. Lors du conférence de presse, Nasser Bourita avait déclaré: « Il peut arriver qu’on ne soit pas d’accord sur certaines questions avec l’Arabie Saoudite et les Emirats-Arabes-unis mais la politique étrangère étant une affaire de souveraineté. Au Maroc, elle est, en outre, fondée sur des principes et des constantes. La préservation de cette relation devrait être un souci de part et d’autre. Si ce n’est pas le cas, il serait normal que toute les alternatives soient examinées ».

Lire aussi: Le Maroc interrompt sa participation militaire au Yémen et rappelle son ambassadeur à Ryad

Le Maroc n’avait pas du tout apprécié la position de l’Arabie Saoudite vis-à-vis de la candidature du royaume pour l’organisation de la coupe du monde 2026. A ceci s’ajoute un documentaire à charge contre la marocanité du Sahara sur Al Arabiya, chaîne 100% saoudienne. Plus grave, l’ambassadeur du Polisario à Alger, Taleb Omar, avait loué les efforts du gardien des lieux saints en faveur du «peuple sahraoui» et son soutien à «une république islamique et arabe» et «pays frère», assurant que l’Arabie Saoudite est entrain de revoir sa position sur ce dossier.

Récemment, le roi d’Arabie saoudite Salmane Bin Abdelaziz Al Saoud, a reçu au Palais Al Yamamah à Ryad, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita qui lui a remis un message du roi Mohammed VI. Cette visite intervenait quelques jours après un entretien téléphonique entre le roi d’Arabie Saoudite et Mohammed VI après des mois de crise silencieuse entre Rabat et Riyad.