Malgré les restrictions, les associations se mobilisent pour Ramadan

1805
.DR

Le couvre-feu n’éclipsera pas la solidarité dont font preuves les différentes associations durant le mois de Ramadan. Habituées à organiser de grandes actions en ce mois sacré, comment s’adaptent les associations aux restrictions ?

Une fois encore, les Marocains seront confinés durant le mois sacré de Ramadan. Les restrictions annoncées par le gouvernement, avec notamment l’instauration d’un couvre-feu national de 20h à 06h du matin, entraveront les actions prévues par de nombreuses associations qui distribuent des repas et des paniers alimentaires.

Grâce notamment à la mobilisation de l’association Jood, les sans-abri avaient été placés l’an dernier dans des centres d’accueil. Bien que l’expérience ne sera pas réitérée cette année, l’association continuera de fournir des repas chauds quotidiennement, nous affirme Meryem Benzakour, directrice des opérations chez l’association Jood.

«Jood cessait en temps normal toute activité durant le mois de Ramadan, étant donné que plusieurs autres associations s’organisaient afin d’aider les plus démunis», nous explique Meryem, «mais avec ces nouvelles restrictions nous avons décidé de poursuivre nos distributions de repas».

Les repas du «ftour» et du «shour» seront concoctés par douze chefs de renom et membres du collectif «Chef4Good», auxquels s’est associé Jood. Rien qu’à Casablanca, l’association distribuera quelque 550 repas, mais distribuera également des centaines de repas quotidiens à Marrakech, Tanger, El Jadida et Rabat.

S’adapter aux restrictions

Plusieurs associations se sont rabattues sur la distribution de paniers alimentaire. C’est le cas du club Rotaract Club Casa El Fida qui ambitionne de venir en aide à une vingtaine de familles.

«Cette année encore nous ne pourrons pas distribuer des repas comme nous avions l’habitude de le faire», déplore Nouha Hakki, membre du club, qui nous explique toutefois que «l’association a recensé un nombre de familles auxquelles elle fournira un panier bien garni comportant tous les produits alimentaires de bas.

Le club ne voudrait pas s’arrêter là et prévoit d’élargir le nombre de bénéficiaires, si les donations suivent.

Du côté de l’Association Marocaine pour l’Entraide (AME), Chama Khalil, une des membres, nous explique qu’ils tenteront tout de même de distribuer quelques repas cette année, mais en réduisant le nombre de bénéficiaires, afin qu’il n’y ait pas d’attroupement.

«L’expérience se fera durant la première semaine et si nous voyons que cela est faisable alors nous continuerons durant tout le mois de Ramadan», nous confie Chama Khalil.

L’association fera également des paniers qui seront distribués à des familles dans des régions reculées, à travers tout le royaume. «Nous ambitionnons de distribuer quelque 600 paniers tout au long mois de Ramadan», explique Chama, précisant que «les paniers sont proposés à 300 DH et les repas à seulement 10 DH».