L’OIM déplore un mois de juin particulièrement meurtrier pour les migrants via la méditerranée

Image d'illustration. Crédit: DR

La route de migration clandestine via la Méditerranée, entre l’Italie et l’Afrique du Nord, a été particulièrement meurtrière durant le mois de juin dernier, a annoncé l’Organisation internationale pour les migrants (OIM).
En juin 2018, quelque 564 migrants ont été signalés morts par noyade ou portés disparus dans les eaux entre l’Afrique du Nord et la Sicile, indique l’OIM, une agence intergouvernementale basée à Genève, ajoutant qu’au 18 juillet, 153 morts ont été ajoutés sur la liste des victimes de cette route périlleuse.
Par ailleurs, l’Organisation révèle qu’au 18 juillet 2018, quelques 51.782 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la méditerranée. Ils étaient 110.189 durant la même période l’année dernière, et 244.722 à la même date en 2016.
Lire aussi: Méditerranée: 108 migrants secourus au large de la Libye autorisés à accoster en Sicile
Avec 18.653 arrivées, l’Espagne est devenue la destination la plus ciblée par les migrants clandestins qui traversent la Méditerranée, devant l’Italie (17.838) et la Grèce (14.940), d’après l’OIM.
Au 18 juillet, 11.980 migrants ont été rapatriés vers les côtes libyennes, selon les mêmes statistiques.