H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    A la suite de la diffusion le 19 septembre dernier sur France 5 du documentaire intitulé « Vert de rage: engrais maudits », le groupe de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) a saisi le comité d’éthique de France Télévisions.

    Le groupe OCP dénonce un reportage à charge et entend établir les faits, lit-on dans un communiqué publié le 23 septembre sur le site de l’entreprise. A la suite de la diffusion le 19 septembre dernier sur France 5 du documentaire intitulé « Vert de rage: engrais maudits », le groupe de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) a saisi le comité d’éthique de France Télévisions.

    Le documentaire impute au groupe OCP, ainsi qu’à la filière des engrais dans son ensemble, la responsabilité de faits de pollution et de « contamination ». Outre le recours à des méthodes et des arguments biaisés, le groupe OCP déplore un parti pris contre les engrais phosphatés, une succession de raccourcis hasardeux et de multiples contre-vérités scientifiques.

    Sur le cadmium en particulier, objet principal du documentaire, le journaliste a éludé des évidences scientifiques ainsi que des résultats de sa propre enquête infirmant la thèse qu’il défend, poursuit le communiqué. De surcroît, le consensus scientifique actuel ne suggère pas de corrélation entre l’utilisation des engrais phosphatés et l’exposition alimentaire au cadmium, et établit que les principaux facteurs d’exposition ne sont pas liés aux engrais. En tout état de cause, le groupe OCP répond rigoureusement aux réglementations internationales les plus exigeantes en la matière.

     

    Lire aussi : L’Ethiopie et l’OCP scellent un accord pour l’implémentation d’un projet d’engrais à DiDR.

     

    Par ailleurs et contrairement à ce que prétend le documentaire, OCP a répondu avec diligence et précision à toutes les questions adressées par le journaliste, et a proposé de lui adresser tout élément complémentaire utile à la parfaite information du public.

    Le groupe OCP tient à rappeler qu’il accorde une place prépondérante au développement durable et travaille sans relâche à minimiser l’empreinte environnementale de son activité, comme en témoignent sa performance environnementale, son engagement constant auprès des communautés locales, et les notations ESG récemment obtenues.

    Devant le caractère infondé des allégations formulées à son encontre, le groupe OCP a adressé un courrier au Comité d’Éthique de France Télévisions contestant point par point les allégations et les manquements du reportage.

    Share.

    Comments are closed.