L’Italie expulse un extrémiste dangereux vers le Maroc

2842
Crédit: DR

Le mis en cause de 52 ans traitait les islamistes modérés de «Kafir» (non-croyants) et a menacé de commettre des actes de violences contre un poste de police.

Un extrémiste islamiste marocain a été expulsé d’Italie, devenant la 82e personne expulsée du pays pour des raisons de sécurité depuis le début de l’année, a-t-on appris vendredi de sources officielles. Âgé de 52 ans, le mis en cause faisait partie d’une liste d’individus surveillés par les autorités à cause de ses liens avec un Albanien soupçonné de l’avoir endoctriné et qui a été expulsé en 2015.

Le Marocain, qui résidait dans la commune de Città di Castello, exprimait fréquemment ses positions radicales au centre islamique local. L’homme qui traitait les islamistes modérés de «Kafir» (non-croyants) était impliqué dans de nombreux incidents sur la place publique, et a menacé en août dernier de commettre des actes de violences contre un poste de police.