L’individu qui a tenté de faire dérailler Al Boraq voulait venger son frère

265
DR.

Les services judiciaires accompagnés d’éléments de la gendarmerie royale ont reconstitué la tentative de renversement d’Al Boraq à côté de Moulay Bousselham. L’individu a expliqué qu’il voulait venger frère, mort à cause d’un pont de la LGV.

Lundi 21 janvier, un individu a tenté de faire dérailler la ligne à grande vitesse Al Boraq reliant Casablanca à Tanger en jetant un tronc d’arbre de trois mètres sur les rails du train. Selon la livraison d’Al Akhbar du vendredi 25 janvier, l’homme est un trentenaire et habite à Dlalha à proximité de Souk Larbaâ et aurait agi par pure vengeance. D’après la même source, il a jeté un tronc d’arbre pour renverser le train après la mort de son frère, qui a heurté sa tête contre un pont de la LGV alors qu’il était sur le toit d’un camion.

A en croire le quotidien arabophone, les services de la gendarmerie ont arrêté le mis en cause et ont procédé à une reconstitution de la scène du crime. Plusieurs responsables judiciaires et des éléments de la Gendarmerie royale ont assisté à la reconstitution durant laquelle l’individu n’a pas paniqué. Il a montré, calmement, comment il a porté le tronc d’arbre de 4 mètres avant de le mettre sur les rails d’Al Boraq.

Lire aussi: Al Boraq: des inconnus jettent un tronc d’arbre sur les rails à Moulay Bouselham

Très tôt dans la matinée de lundi dernier, le train de la ligne à grande vitesse a été obligé de s’arrêter pendant plus d’une demi-heure, le temps de libérer son chemin. D’après Al Akhbar, l’individu ne souffre d’aucune anomalie mentale et était conscient de ses actes. Il aurait même filmé ses préparatifs et n’était pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà voulu renverser le train mais sans succès, heureusement.