Des licenciements en masse dans les rangs de la police

7229

De hauts responsables de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont été licenciés dans l’ensemble du royaume. Cette décision a pour objectif de remettre de l’ordre dans les rangs de la DGSN.

Plusieurs éléments de différents grades au sein de la DGSN ont été soit promus, soit affectés à de nouveaux postes dans différentes régions du royaume.

Certains éléments, quant à eux, ont été relevés de leurs fonctions pour incompétence ou faute professionnelle, selon Al Massae dans son édition du 19 septembre.

Dans ce sens, un commissaire central et ancien directeur du district de Benki Mekada à Tanger, a été muté au poste de chef de police provincial dans la région de Guelmim Oued Noun.

A Casablanca, la DGSN a démis un commissaire central du district de Moulay Rachid qui a été rappelé à la Wilaya de Casablanca centrale. Le responsable est sans tache pour le moment, selon la même source.

Ce mouvement de mutation intervient suite à plusieurs visites d’inspection effectuées par la DGSN dans plusieurs districts.

La direction de la police a ainsi recadré les responsables afin d’adopter une approche basée l’écoute des citoyens et la proximité afin de luter contre la recrudescence du crime au royaume.

Le quotidien annonce, par ailleurs, que de nouvelles unités d’intervention rapide sur le terrain seront déployées à Salé, Rabat et Marrakech.

Ces dernières disposent désormais d’un équipement tout terrain, et sont mobilisées pour rapidement réagir à toute plainte ou appel reçu via le numéro téléphonique «19».