L’Espagne expulse un pro Daech vers le Maroc

La décision a été prise après que le jihadiste marocain ait accepté d’être expulsé en échange de l’annulation d’une peine de deux ans et demi prononcée contre lui par le ministère public espagnol.

La justice espagnole a décidé mardi 19 septembre d’expulser définitivement un Marocain de l’Espagne vers son pays d’origine.

Cette décision a été prise après un accord consistant à annuler une peine de deux ans et demi requise par le procureur contre le mis en cause en échange de l’expulsion de ce dernier, indique le site Espagnol elperiodico.

Agé de 34 ans, l’accusé Zoubair Ajanan qui a déjà passé une année en détention a accepté cet accord.

Originaire de Tétouan et résidant irrégulier en Espagne, Zoubair Ajanan était inculpé pour endoctrinement, radicalisation et apologie de l’organisation terroriste Daech sur les réseaux sociaux. Ses publications qui remontent à 2015 et 2016 étaient « d’une violence excessive et montraient l’état de radicalisation extrême de leur auteur », précise le journal espagnol.

A l’issue de l’arrestation de Zoubair Ajanan, la police espagnole a découvert dans le domicile de l’accusé deux manuels contenant des instructions sur la manière de commettre des attaques armées, ou des attentats suicidaires. Des sonores avec des chants jihadistes ont également été découverts par les autorités espagnoles.