L’Espagne et la France rouvrent leurs frontières hors Europe, le Maroc toujours silencieux

35921

A partir du 1er et du 11 juillet, la France et l’Espagne ouvrent leurs frontières avec les pays hors Europe. De son côté, le Maroc reste toujours silencieux sur l’ouverture de ses frontières.

«Dès demain il sera de nouveau possible de se déplacer entre les pays européens et à partir du 1er juillet, nous pourrons nous rendre dans les États hors d’Europe, où l’épidémie sera maîtrisée dès demain», a déclaré le président français Emmanuel Macron dans son allocution du 14 juin. Les modalités et les consignes sanitaires sont toutefois propres à chaque pays.

L’Espagne rouvrira quant à elle ses frontières avec les pays de l’Union européenne (UE) – à l’exception du Portugal – le 21 juin, a annoncé dimanche le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez lors d’une conférence de presse télévisée. Sanchez a fait cette annonce après avoir tenu une réunion vidéo avec les dirigeants des 17 communautés autonomes espagnoles.

Toujours à partir du 21 juin, les Espagnols pourront circuler librement dans leur pays, l’état d’alerte imposé depuis mars ayant pris fin. Le Premier ministre avait auparavant insisté sur le fait que les frontières de son pays resteraient fermées, avec une quarantaine de 14 jours imposée aux personnes en provenance de l’étranger jusqu’au 1er juillet.

La frontière avec le Portugal sera rouverte le 1er juillet (à la demande du Portugal), tandis que l’Espagne rouvrira ses frontières pour les arrivées en provenance de l’extérieur de l’espace Schengen à partir du 11 juillet. Sanchez a expliqué ce changement de politique en soulignant l’évolution positive des efforts de son pays pour contrôler le coronavirus. Aucun décès n’a été signalé en Espagne par son ministère de la Santé au cours des six derniers jours.

Le Maroc n’a toujours pas communiqué sur la date d’ouverture de ses frontières.