Les travaux de rénovation de la gare de Rabat-Ville interrompus suite à une colère royale?

27750
DR.

Les nombreux échecs enregistrés lors de la mise en oeuvre du projet de rénovation de la gare de Rabat-Ville auraient provoqué la colère du roi Mohammed VI, sonnant ainsi l’arrêt temporaire des travaux.

L’Office national des chemins de fer (ONCF) serait la cible d’une grande colère royale, après les retards et la mauvaise gestion du chantier de rénovation de la gare de Rabat-Ville, révèle le quotidien arabophone Assabah.

Outre les retards, les inondations et l’état de grand délabrement du bâtiment encore en rénovation sont à l’origine de l’arrêt temporaire des travaux. De ce fait, des changements à la tête de l’ONCF pourraient être effectués, précise la même source.

 

Lire aussi: Un accident dans le chantier de la gare Rabat-ville a fait plusieurs victimes

 

Le projet de rénovation de cette gare est de 450 millions de DH et consiste en la construction d’un nouveau bâtiment de trois niveaux, ainsi que la reconversion d’une partie de la gare en une galerie d’art.

Pour rappel, ce même projet avait déjà été critiqué en 2019 par l’UNESCO, étant donné que le bâtiment est classé dans la liste de Patrimoine mondial. L’organisation onusienne pour la culture «regrettait» qu’il n’ait été «possible d’apporter que des modifications mineures au projet d’extension de la gare ferroviaire afin d’atténuer son impact sur les murailles de la ville».