Les touristes vaccinés avec les sérums de Sinopharm et AstraZeneca pourront se rendre en Europe

14763
Madrid, capitale de l'Espagne. DR

L’Europe a fait le choix d’ouvrir ses frontières aux touristes, à condition qu’ils soient vaccinés. Quatre vaccins ont été retenus, en plus du vaccin chinois Sinopharm.

Les touristes non européens pourront se rendre au vieux continent cet été, à condition d’avoir reçu les doses nécessaires depuis au moins quatre jours. Ils devront impérativement avoir reçu l’un des quatre vaccins européens, à savoir Moderna, Pfizer-BioNTech, Astrazeneca, ou Johnson & Johnson.

De plus, «les États pourront accepter les touristes ayant reçu l’un des sérums bénéficiant d’une homologation d’urgence par l’OMS, comme celui du vaccin chinois Sinopharm», indique Capital.

Cette décision des Vingt-sept peut toutefois être réadaptée localement et chaque pays pourrait exiger des tests PCR ou des périodes de quarantaines.

Pour le moment, la liste des pays autorisés ne comprend que l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud, la Thaïlande et Israël, mais cette liste pourrait significativement s’allonger en conséquence, souligne pour sa part Libération.

 

Lire aussi: L’Epagne autorise à nouveau la délivrance des visas aux Marocains

 

En effet, le Maroc où la situation sanitaire semble être maitrisée pourrait rejoindre cette liste, étant donné que les deux vaccins administrés dans le cadre de la campagne de vaccination sont l’européen AstraZeneca et le chinois Sinopharm.

À ce jour, le nombre de personnes ayant reçu la première dose du vaccin au Maroc a atteint 7.029.682, tandis que les personnes qui ont été complètement vaccinées (1ère et 2ème doses) sont au nombre de 4.673.903.

Par ailleurs, après un an de suspension causée par la pandémie du coronavirus, l’Espagne a rouvert à nouveau la possibilité aux Marocains d’obtenir des visas Schengen.

L’Espagne impose cependant des conditions à respecter pour les demandeurs des visas. Ces derniers doivent avoir obtenu, au cours des deux dernières années, un visa Schengen de six mois minimum ou deux visas Schengen de trois mois.