H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Une nouvelle découverte majeure vient d’être faite au Maroc et permet de mieux connaitre les us et coutumes des Néandertaliens.

    Dans la grotte des Contrebandiers, «située au 17 km de la route côtière Rabat-Casablanca», des outils pour traiter le cuir et les peaux ont été retrouvés par la chercheuse Emily Hallett de l’Arizona State University (Etats-Unis), rapporte le quotidien ABC.

    La chercheuse interviewée par le quotidien espagnol se penchait sur le régime alimentaire des Néandertaliens avant de déduire que les outils retrouvés sur place servaient également au «traitement du cuir et de la fourrure dans le but de confectionner des vêtements».

    Ces outils sont fabriqués à base d’ossements qui ont été datés de plus 120.000 ans, indique la chercheuse. Au total, 12.000 fragments d’os ont été répertoriés, parmi lesquels 60, principalement des côtes bovines, ont été moulées par des humains pour être utilisées comme outils.

    Crédits: Jacopo Niccolò Cerasoni, 2021

    «Il est très probable que les peaux ont été utilisées pour l’habillement ou pour l’ornementation, mais il existe de nombreuses autres utilisations possibles pour le cuir, comme des dispositifs de rangement, que nous ne pouvons pas les exclure», a déclaré la chercheuse.

    Certes rudimentaires, ces outils étaient toutefois «durables et efficaces», a  souligné Emily Hallett. La chercheuse est désormais «très curieuse de voir si les découpes décrites dans l’étude peuvent être retrouvées ailleurs, en particulier dans les assemblages plus anciens». Emily Hallet se lancera également dans la fabrication d’outils similaires afin de comprendre et saisir combien de temps et de travail nos ancêtres ont investi pour fabriquer leurs habits.

    Share.

    Comments are closed.