Les opticiens organisent une grève ce mercredi

262

Après le sit-in tenu le 12 juin devant le siège du Ministère de la Santé, les opticiens du Maroc manifesteront devant le Ministère de l’Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ce mercredi  de 13h à 15h.

Dans un communiqué, le Syndicat National Professionnel des Opticiens du Maroc a annoncé qu’il prévoyait d’organiser un sit-in ce mercredi 19 juin de 13h à 15h. Par ce sit-in, le syndicat dénonce la nouvelle version du projet de loi 45.13 relatif à l’exercice des professions de rééducation, de réadaptation et de réhabilitation fonctionnelle des opticiens lunetiers.

Le communiqué précise également qu’une autre grève et un sit-in devant le parlement seront organisés le 26 juin de 13h à 15h. Le 3 juillet, l’ensemble des opticiens organiseront par ailleurs une marche de protestation à partir du siège du Ministère de la Santé jusqu’au Parlement. Et Si le Ministère de tutelle ne répond pas à leurs revendications, une grève générale et un nouveau sit-in de protestation seront tenus le 10 juillet devant le parlement.

 

Lire aussi: Les ophtalmologues annoncent une grève pour le 13 juin

 

«Ce droit à la réfraction, nous l’exerçons grâce à des formations homologuées et même dispensées via le Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Aujourd’hui, il y a une véritable contradiction puisque le Ministère de la santé vient nous retirer ce droit validé par un autre Ministère», explique Mina Ahkim, présidente du SNPOM.

 «Les opticiens exercent la mesure de l’acuité visuelle pour la correction réfractive depuis 65 ans, en vertu du Dahir du 04 octobre 1954 réglementant l’exercice de la profession d’opticien-lunetier.C’est donc illogique et injuste qu’on vienne aujourd’hui rediscuter une loi qui a régi ce métier pendant de si longues années. La réforme de 2013 a été validée par l’ordre de médecins. Nous aimerions donc comprendre ce qui a changé aujourd’hui pour ce nouvel amendement», ajoute-t-elle.

 

Lire aussi: Des médecins du secteur privé menacent de quitter le pays

 

Pour rappel, plus de 2000 opticiens, venus de toutes les villes du Maroc ont participé au sit-in qui avait pris place mercredi 12 juin devant le siège du Ministère de la santé à Rabat.