Les musulmans de Melilla écrivent au roi Mohammed VI pour l’ouverture des frontières

4221
DR.

Dans une lettre adressée au roi Mohammed VI, la communauté musulmane de Melilla demande l’ouverture exceptionnelle des frontières à l’occasion de l’Aïd Al Adha.

La «Communauté musulmane» de Melilla a adressé, ce jeudi 23 juillet, une lettre au roi Mohammed VI, demandant la réouverture des frontières avant le 31 juillet, date à laquelle sera célébrée la fête de l’Aïd Al Adha, indique l’agence Europa Press.

La lettre signée par Ahmed Moh, président de l’association, évoque le «traumatisme émotionnel important» que vivent plusieurs des habitants de la ville, dont les proches se trouvent de l’autre côté de la frontière.

«Nous sommes des populations que les circonstances ont placé d’un ou de l’autre côté de la clôture, mais jusqu’à présent, cette clôture ne nous a jamais autant séparés et éloignés des nôtres», poursuit la lettre.

 

Lire aussi: La prière de l’Aïd doit être accomplie à domicile, annonce le ministère des Habous

 

«Votre Majesté, nous vous prions de prendre en compte notre situation et, par conséquent, faisant usage de votre souveraineté, d’adopter la mesure pour alléger notre situation en permettant la circulation des personnes d’un côté et de l’autre de la frontière», conclut la lettre.

Pour rappel, les frontières aériennes, maritimes et terrestres du royaume demeurent fermées en raison de la propagation du Covid-19. Des opérations de rapatriements ont été menées depuis plusieurs pays et même depuis les enclaves de Sebta et Melilla. Toutefois, des centaines de personnes y sont encore bloquées.