Les migrants marocains arrivés par erreur en Côte d’Ivoire rapatriés à Casablanca

6108
DR.

13 jeunes Marocains se sont rendus par erreur en Côte d’Ivoire entant que passagers clandestins à bord d’un navire, pensant que celui-si se dirigeait vers l’Europe. L’ambassade du Maroc en Côte d’Ivoire vient d’annoncer que tous les migrants ont été rapatriés au Maroc ce mercredi matin. 

Plus de peur que de mal pour les 13 jeunes migrants marocains qui ont atterri par erreur à Abidjan alors qu’il pensaient avoir migré en Europe. L’information avait fait grand bruit d’autant plus que des photos de ces jeunes, fuitées sur les réseaux sociaux, avaient fortement inquiété leurs proches. On y voyaient notamment plusieurs d’entre eux assis, torses nus, sur un banc dans ce qui ressemble à une cellule de garde-à-vue.

L’ambassade du Maroc en Côte d’Ivoire n’a pas tardé à réagir. « L’ambassade du Royaume du Maroc en République de Côte d’Ivoire a été informée le vendredi (matin) 27 décembre courant, de la présence de treize (13) jeunes ressortissants Marocains retenus au poste de police du port d’Abidjan, après leur entrée illégale en Côte d’Ivoire », peut-on lire dans un communiqué publié par la représentation diplomatique marocaine.

« Ces ressortissants Marocains sont arrivés Jeudi 26/12 en fin d’après-midi, en tant que passagers clandestins, à bord d’un navire, appartenant à ‘’Grimaldi Lines’’, représentée en Côte d’Ivoire par la société à TCI Afrique, en provenance du port de Casablanca, pensant que ledit navire se dirigeait vers l’Europe. Immédiatement, M. l’ambassadeur a donné ses instructions aux responsables des affaires consulaires pour qu’ils se rendent sur place, vérifier l’identité des personnes concernées, s’assurer de leur sécurité et de leur bien-être, tout en les assurant du soutien constant de l’ambassade », poursuit le communiqué.

 

Lire aussi: « Hrig »: ils voulaient migrer en Europe, ils se retrouvent en Côte d’Ivoire

 

L’ambassade affirme avoir bien délivré des ‘laissez-passer » à la société TCI Afrique, le 27 décembre, pour permettre aux jeunes d’être rapatriés le jour-même au Maroc, mais le contact n’a pas été établit ce jour avec la société. Les jeunes ont alors été mis en garde-à-vue et c’est alors que des images insoutenables ont été largement relayées sur les réseaux sociaux. « L’ambassade est également intervenue rapidement auprès des autorités ivoiriennes compétentes, pour améliorer les conditions de garde à vue des personnes concernées. Ainsi, le lieu de détention a été effectivement changé Dimanche 29/12 avec leur transfert du commissariat du port à la Préfecture de Police d’Abidjan », assure l’ambassade.

« En outre, les agents de l’ambassade ont aussi veillé à offrir, pendant cette période, aux jeunes compatriotes, nourriture, boissons, vêtements, et le nécessaire pour leur hygiène corporelle et personnelle. Cette Mission vient d’avoir, ce jour, 30 décembre 2019, la confirmation avec les responsables de TCI Afrique de la date du départ des 13 ressortissants sur le Vol RAM AT 534 qui part d’Abidjan à 1h50 pour arriver à Casablanca le matin du 31/12 à 6h45 », conclut le communiqué. A l’heure où nous écrivons cet article, les jeunes marocains devraient donc avoir atterrit à l’aéroport de Casablanca.