Les membres d'une cellule terroriste auraient projeté de voler des armes d'une caserne militaire

716
DR.

Les membres de la cellule terroriste démantelée jeudi dernier prévoyaient de subtiliser des armes à feu d’une caserne militaire.
Selon le site Barlamane, les trois personnes composant la cellule terroriste affiliée à Daech, prévoyaient de voler ces armes pour les utiliser dans leurs futures opérations. Ils prévoyaient également de fabriquer des produits toxiques afin d’empoisonner des touristes, ainsi que des engins explosifs.
Pour rappel, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national avait procédé, jeudi dernier, au démantèlement de cette cellule terroriste affiliée à “Daech”.
Cette cellule composée de  trois personnes âgées entre 25 et 26 ans s’activait dans les villes de Tétouan et Agadir, indique le ministère de l’Intérieur.
Les perquisitions ont permis la saisie d’armes blanches, d’un uniforme militaire, de manuscrits faisant l’apologie de l’idéologie extrémiste et incitant à la violence, en plus de matériel informatique.
Cette opération confirme la poursuite des menaces terroristes sur fond de détermination des tenants de la pensée extrémiste de Daech à commettre des actes terroristes dans les différentes régions du monde en exécution de l’agenda de cette organisation, selon la même source.