Les journalistes Omar Radi et Imad Stitou déférés devant le procureur du roi

1510
DR.

Interpellés dimanche soir, Omar Radi et Imad Stitou devront comparaître ce lundi devant le procureur du roi.

Les deux journalistes, Omar Radi et Imad Stitou interpellés dimanche soir, pour «ivresse publique et violences» seront déférés, ce lundi dans l’après-midi, devant le procureur du roi près du tribunal de première instance de Aïn Sebaa.

Radi et Stitou avaient été placé en garde à vue sur instruction du parquet après un incident survenu hier soir vers 23H30, indiquait un porte-parole de la sûreté nationale (DGSN) à l’agence AFP.

Suite à leur arrestation, les deux journalistes demeuraient introuvables, affirme pour sa part leDesk. Une source proche des deux journaliste nous explique que «tout au long de la journée, nous avons eu des difficultés à les localiser».

 

Lire aussi: Casablanca: le journaliste Omar Radi interpellé dimanche soir

 

Après plusieurs fausses pistes, les proches ont pu savoir que les deux journalistes avaient passé leur garde à vue au commissariat de police du quatrième arrondissement.

Selon leDesk, les deux journalistes auraient été harcelés par un cameraman de Chouf Tv. Après que les journalistes aient surpris le cameraman en train de le filmer, une dispute aurait alors éclaté.