Les explications de Laftit sur les nouvelles nominations des walis et gouverneurs

Les nouvelles nominations royales s’inscrivent, selon le ministre de l’intérieur, dans le cadre d’une révision globale du modèle de développement et d’un recadrage des priorités en matière de gouvernance territoriale.
Le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit a affirmé lundi à Béni Mellal que les nouvelles nominations royales revêtent une importance cruciale au vu du contexte national actuel, marqué par une révision globale du modèle de développement et un recadrage des priorités en matière de gouvernance territoriale.
S’exprimant lors de la cérémonie d’installation d’Abdeslam Bekrate, nommé wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, le ministre a souligné que la vision royale constitue une véritable feuille de route définissant les mesures appropriées à même de remédier aux déficits et dysfonctionnements qui freinent le modèle de développement du pays, notamment sur les plans de la réduction des fractures territoriales et la réalisation de l’objectif de l’équité sociale.
Il a aussi noté que la matérialisation de ce nouveau modèle de développement, conformément à la vision Royale, nécessite une mise en œuvre sur les plans local et régional d’une réforme axée sur trois fondamentaux à savoir en premier lieu, l’amélioration des conditions sociales à l’appui d’une refondation globale et profonde des programmes et stratégies nationales dans le domaine de la protection sociale.
En deuxième lieu, il s’agit de créer des emplois à travers une réelle relance des investissements, le soutien des filières de production ainsi que la matérialisation de la réforme des centres régionaux d’investissement en les dotant des prérogatives nécessaires, a-t-il ajouté avant d’indiquer que le troisième volet de cette réforme se fixe l’objectif de placer les jeunes au cœur de ce nouveau modèle de développement en réfléchissant sur les meilleurs moyens d’améliorer leurs conditions.
Laftit a assuré que la matérialisation de cette réforme est à même de répondre aux attentes des populations de la région Béni Mellal-Khénifra, appelant les décideurs locaux, pouvoirs publics et élus, à mutualiser leurs efforts pour mettre en œuvre les objectifs inscrits dans cette stratégie et à faire montre d’une mobilisation sans relâche.
Evoquant, par ailleurs, le volet sécuritaire dans la région, il a fait savoir que le maintien de l’ordre ainsi que la sécurité et la protection des biens et des personnes sont au cœur des priorités du wali de la région, notant que la menace terroriste sur les plans international et régional nécessite une vigilance accrue et sans relâche.
Il a aussi ajouté que cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une gouvernance sécuritaire proactive face à toutes les menaces, se disant confiant dans les capacités des services sécuritaires et territoriaux à relever les défis posés, au vu de leur mobilisation et leurs efforts soutenus pour lutter contre toutes les formes de criminalité dans toutes les régions du royaume, notamment dans la région Béni Mellal-Khénifra.
Le ministre de l’intérieur a également évoqué les moyens de consolider la régionalisation avancée, un choix stratégique en faveur du développement national conformément aux Hautes Orientations Royales, déclarant qu’en dépit des premiers acquis réalisés, il n’en reste pas moins que le challenge reste à relever, ce qui exige de redoubler les efforts et une implication effective et forte de tous les acteurs car la régionalisation avancée, a-t-il relevé, n’est pas seulement un projet constitutionnel et de développement mais aussi et surtout  »un changement profond des structures de l’Etat et une approche réaliste de la gouvernance territoriale.
Laftit a salué, à cette occasion, les efforts déployés par l’ancien wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, Mohamed Dardouri et son abnégation, tout comme les élus et les autorités locales ainsi que les associatifs pour leur engagement en faveur de l’amélioration des conditions des populations de la région et les réponses apportées à leurs attentes, lesquelles populations sont également impliquées dans le développement de leur région.
Il a aussi appelé l’ensemble des acteurs et intervenants locaux à apporter l’aide nécessaire au nouveau wali de la région tout en incitant les autorités locales à poursuivre leurs efforts pour répondre aux attentes des populations et à rester sans relâche mobilisés au service de l’intérêt général.