Les allégations au sujet de l’état de santé de Zefzafi sont « sans fondement » (DGAPR)

1711

Les allégations circulant sur certains sites électroniques au sujet de l’état de santé du prisonnier Nasser Zefzafi, détenu à la Prison locale Tanger 2, sont « sans fondement », a indiqué l’administration de cet établissement pénitentiaire.

Réagissant dans une mise au point aux informations relayées par certains sites électroniques sur l’état de santé du prisonnier Nasser Zefzafi, détenu dans cette prison sur fond des événements d’Al Hoceima, sur la base d’une publication en ligne de la sœur d’un détenu en relation avec le même dossier, la même source a tenu à préciser que les allégations contenues dans ces articles selon lesquelles «le détenu concerné souffre d’une forte allergie depuis un certain temps, le forçant à prendre à plusieurs reprises des médicaments contre l’asthme et d’autres médicaments pour traiter l’allergie que le médecin lui a prescrits sont sans fondement ».

« Ni l’intéressé ni aucun de ses collègues n’ont informé le médecin de l’établissement ou l’infirmier qui était de permanence jeudi soir le 31 décembre 2020, qu’il souffrait de problèmes respiratoires ou qu’il a demandé à prendre des médicaments pour traiter l’allergie », poursuit la même source.

Le prisonnier s’est présenté devant le personnel médical de l’établissement, le 1er janvier 2021, pour lui faire savoir qu' »il ressentait une douleur au niveau de la gorge » due, selon lui, à « son allergie », précise la même source, notant qu’un médicament approprié lui a été prescrit et remis sur le champ.