H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’indice des prix à la consommation (IPC) s’est inscrit en baisse de 0,1 % en janvier dernier par rapport au mois précédent, selon le Haut Commissariat au Plan (HCP).

    Cette variation est le résultat de la baisse de 0,4% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note relative à l’IPC du mois de janvier 2020.

    Les baisses des produits alimentaires observées entre décembre 2019 et janvier 2020 concernent principalement les « Légumes » avec 2,9%, les « Poissons et fruits de mer » avec 1,5%, le « Lait, fromage et œufs » avec 0,6% et les « Viandes » avec 0,3%, poursuit le HCP, notant qu’en revanche, les prix ont augmenté de 0,9% pour les « Fruits » et de 0,4% pour les « Eaux minérales, boissons rafraichissantes ».

    Pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix des « Carburants » avec 2,0% et les « Assurances » avec 4,2%.

    Lire aussi: Consommation: pourquoi le prix de la viande rouge va grimper, et en particulier à Casablanca

    Par ville, les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Al-Hoceima avec 0,8%, à Kénitra, Marrakech, Settat et Beni-Mellal avec 0,3% et à Oujda, Tétouan, Tanger et Laâyoune avec 0,2%. En revanche, des hausses ont été enregistrées à Casablanca, à Meknès et à Safi avec 0,1%.

    Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 1,3% au cours du mois de janvier 2020, indique la même source, expliquant cette variation par la hausse de l’indice des produits alimentaires de 1,3% et de celui des produits non alimentaires de 1,4%. Les variations enregistrées pour les produits non alimentaires vont d’une baisse de 0,2% pour les « Communications » à une hausse de 3,9% pour les « Transports ».

    Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de janvier 2020 une stagnation par rapport au mois de décembre 2019 et une hausse de 0,5% par rapport au mois de janvier 2019, conclut le HCP.

    Share.

    Comments are closed.